VOS SENS VOUS TRAHISSENT

L’être humain est très manipulable. Ne prenez-le pas à titre personnel, cela nous arrive à tous. Cela  arrive dans tous les aspects de la vie et à n’importe quel âge, et le vin n’est qu’un aspect de plus de notre réalité.

Pendant deux ans, nous avons joué avec certains d’entre vous. Pour notre défense, nous devons préciser que nous l’avons fait avec votre permission et pour s’amuser. Le sujet du jeu est simple : une question, pas plus d’une vingtaine de personnes, des vins soigneusement sélectionnés et un élément surprise qui fausse ou conditionnele premier jugement et les préjugés avec lesquels arrivent les participants. Comme récompense, le gagnant recevait un petit cadeau et la possibilité de participer de façon gratuite à l’évènement suivant, mais surtout la plus sincère admiration des autres participants et la nôtre.

Notre objectif? Déterminer quelles sont les principales influences dans le jugement de chaque consommateur sur un vin précis.

Voici notre liste des facteurs qui peuvent vous aider à vous analyser :

  • Le Prix : il y a l’habitude de refuser les vins pas du tout chers, moins de 4€, et les vins trop chers, à partir de 15€, parce que nous pensons que soit le vin ne vaut pas ce prix soit on ne sait pas l’apprécier.
  • L’Appellation d’origine contrôlée : la vigne ne connaît pas la bureaucratie. Malgré tout, il y a des AOC plus connues que d’autres, qui conditionnent une bouteille de façon positive ou négative.
  • Les Facteurs environnementaux : la température de la salle, le soin porté sur le lieu qui nous accueille, l’illumination, la musique de fond ou la température extérieure.
  • Le Cépage : chaque cépage se développe avec des caractéristiques différentes selon les conditions du terrain, le climat,…
  • Le Service de table : ce n’est pas pareil de boire du vin dans un gobelet en plastique que dans des verres noirs pour une dégustation à l’aveugle qui ne permettent pas de voir son contenu, que dans un certain type de verres,…
  • La Typologie du vin : qu’est-ce qui se passe quand vous prenez du vin rosé en croyant que c’est du vin blanc ? Ou quand vous dégustez un vin demi-sec sans le savoir ? Comment nous affecte le vieillissement du vin, c’est-à-dire, notre croyance que le vin a passé ou pas du temps dans la barrique ? Cela influence de la même façon vins blancs et vins rosés que vins rouges ?
  • Le Mariage des aliments : Les aliments qui se marient avec les vins, le moment de la consommation (avant ou après), la quantité et la qualité a des influences sur notre perception du vin.
  • La Compagnie : comment nous conditionne la présence des experts, des néophytes ou des personnes de votre entourage avec lesquelles vous vous amusez.
  • La Durée : la durée de l’événement, le temps que vous mettez pour déguster le produit, le temps d’attente pour être servi ou pour payer, et même, l’ordre de la dégustation de chaque vin.
  • La Quantité : comment nous conditionne la quantité de vin servie dans le verre, la quantité des vins pris et la quantité d’alcool consommée.
  • Le Moment ou l’Occasion : comment nous conditionne le moment de la journée, le jour de la semaine, si cela a lieu pendant le week-end ou pendant la semaine, ou alors au cours d’événements spéciaux comme les mariages, la situation personnelle,…

Comme vous pouvez constater, il y a beaucoup de facteurs et les combinaisons possibles sont interminables. Néanmoins, en dépit de la simplification qu’impliquent des conclusions tirées à partir d’un sujet complexe, le résultat est surprenant.

Pour arriver à ces conclusions, à la fin de chaque jeu, les participants répondaient à quelques questions simples par rapport à la thématique de l’événement. Ces questions nous ont permis de connaître leurs avis sur les facteurs observés et voilà nos conclusions:

1) Tout le monde n’a pas de connaissances sur le vin, mais tout le monde sait quel vin lui plaît ou pas

Il s’avère que, indépendamment de l’expérience préalable, tous les participants avaient du goût, de l’odorat et de la vue. Cette idée qui semble évidente, n’est pas claire dans l’esprit des certains participants qui pensent qu’ils ne seront pas capable d’identifier les caractéristiques d’un vin parce qu’ils ne l’ont jamais fait.

2) Les connaissances n’aident pas toujours

Avoir des connaissances sur le vin fait que l’on a des préjugés, que l’on peut présumer de certains dogmes,que l’on peut  se laisser guider par le cerveau et sous-estimer l’information fournie par nos sens en donnant priorité aux apparences. Cela fait que vos préjugés vous rendent vulnérable aux facteurs dont nous avons déjà parlé. C’est pour cela, que la plupart des gagnants étaient les participants sans expérience et sans connaissances du monde du vin.

3) Votre avis sur un vin ne dépend pas du vin

Selon notre expérience, l’idée que vous avez sur un vin dépend des facteurs sociologiques ou psychologiques, au moins dans des conditions comparables. Autrement dit, le même vin peut avoir un bon ou un mauvais goût selon votre compagnie, l’occasion et les facteurs environnementaux. Ces trois influences sont surtout celles qui vous créent un bon ou un mauvais avis sur un produit. C’est pourquoi l’expérience autour du vin compte autant sinon plus que le produit lui-même.

4) Si vous voulez être pris au sérieux, prenez-le avec humour

Le vin a toujours été un produit avec trop de cérémonie autour. Il y a en a qui confondent le respect avec le snobisme. Nous respectons beaucoup le vin (nous le dorlotons dès le chai, nous faisons attention à sa température au service et à la sorte du verre de vin, nous conseillons le client et nous le renseignons sur ses caractéristiques,…). Pourtant, notre vocabulaire s’adapte à chaque consommateur et pour attirer l’attention du client, nous expérimentons avec des jeux qui vous rapprochent un peu plus du monde du vin.

5) Le vin ne sait pas où il est né, et sûrement, vous non plus

Le vin ne connaît pas la bureaucratie mais plutôt le climat, le sol, les cépages, les méthodes d’élaboration, le vieillissement,… Et ces influences peuvent être similaires en zones qui n’ont pas beaucoup à voir avec les autorisations de plantation, les conseils régulateurs ou la proximité géographique. Par conséquent, dans une circonscription (géographique ou bureaucratique) il peut y avoir des vins tellement différents que l’homogénéité n’est que dans votre tête, qui continue à penser que telle zone géographique vaut mieux qu’une autre. Donc, savoir la provenance d’un vin peut influencer un connaisseur alors que pour un consommateur moyen, cette information est sans importance car il ne se laisse pas emporter par ses préjugés.

6) Le vin n’est plus le but, sinon le partenaire parfait de vos passions

Les années où nos ancêtres allaient prendre un verre de vin sont passées. Maintenant, nous prenons un verre de vin pendant que nous faisons la cuisine, au dîner chez des amis, aux restaurants, au réveillon du jour de l’An, aux concerts ou avec un livre à côté de la cheminée. Autrement dit, le vin est le partenaire parfait de vos passions.

C’est pour ça que nous avons « marié » le vin à des ateliers de cuisine,  à des expositions de photos, à des concerts de musique, à des présentations littéraires et au monde du business, des réseaux sociaux, du théâtre, du sport, de la gastronomie, du cinéma,… Dans cette ambiance, laquelle vous avez choisi pour n’importe quelle raison, le vin vous a créé un inoubliable souvenir !

7) Le meilleur vin est celui qui vous plaît et que vous pouvez payer

Vous et moi, mon ami viticulteur, nous savons que le vin n’a pas de prix, mais nous savons quelle est sa valeur. Et sa valeur a peu à voir avec le vin. Nous n’allons pas entrer dans ce débat juste dire que nous pensons que certains facteurs comme les récompenses, le packaging, les coûts logistiques ou l’investissement en marketing, augmentent le coût du vin mais pas sa valeur. Si vous donnez la priorité au vin lui-même, alors laissez-vous guider par votre opinion personnelle.

8) Vos sens vous trahissent

– La vue : dégustation du vin à l’aveugle, changement de la présentation du vin (verre, gobelet en plastique, flûte,…), changement de la couleur sans modifier le goût.

– Le goût : modification du goût sans changer la couleur, variation de la température.

– Le toucher : modification de la texture.

– L’ouïe : création d’une ambiance particulière

– Le bon sens : introduction d’une « taupe » qui passe pour un expert aux yeux des autres participants, tromperie sur le prix des vins proposés

Il y a bien plus encore de moyens pour mettre en évidence vos sens et les préjugés de votre cerveau, et même si ce n’est pas agréable à entendre, nous nous sommes bien amusés avec vous en les perçant à jour.

Sans aucun doute, le sens le plus traître est la vue. La plupart des préjugés sont dus à l’information reçue de ce sens, raison pour laquelle il reçoit notre médaille d’or de la trahison.

La deuxième place sur le podium, contre toute attente, revient au toucher. La texture et la perception de la température modifient en grande partie votre perception du vin.

Troisièmement, il y a le goût, qui en conditions normales prévaut sur les deux autres, mais qui en situations forcées sur le marché (en dessous ou au-dessusde la bonne température quand il est servi) modifie complètement votre perception du produit.

Nous allons finir par une explication. Ce n’est pas la loi, ce n’est qu’une opinion soutenue par l’expérience d’un échantillon de notre société. Sûrement, vous partagez certains de ces faits et d’autres pas. Qui que vous soyez, quoique vous pensiez, partagez-le !

Les opinions, comme le vin, partagées, sont toujours mieux !

Grupo Decantia. 

Note : cet article est le résultat de notre expérience. Sous le nom de Wine Challenge, nous avons réalisés plus de 100 événements dans 16 villes différentes auxquels ont participé environ 2 000 personnes majeurs de tout âge et de conditions socioéconomiques et origines diverses. En plus, et c’est peut-être le plus important, ces personnes avaient des relations très différentes avec le monde du vin, cet éventail allait du parfait ignorant à des professionnels renommés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *